Scrigroup - Documente si articole

Username / Parola inexistente      

Home Documente Upload Resurse Alte limbi doc  

CATEGORII DOCUMENTE





loading...

BulgaraCeha slovacaCroataEnglezaEstonaFinlandezaFranceza
GermanaItalianaLetonaLituanianaMaghiaraOlandezaPoloneza
SarbaSlovenaSpaniolaSuedezaTurcaUcraineana

AdministrationAnimauxArtComptabilitéDiversesDroitéducationélectronique
FilmsL'économieL'histoireL'informatiqueLa biologieLa géographieLa grammaireLa littérature
La médecineLa musiqueLa politiqueLa psychologieLa sociologieLe tourismeLes mathématiquesManagement
PersonnalitésPhysiqueRecettesSportTechnique

Vincent van Gogh (1853-1890) - La chaise et la pipe – 1888

art

+ Font mai mare | - Font mai mic







DOCUMENTE SIMILARE

Trimite pe Messenger

Vincent van Gogh

(1853-1890)



Van

La chaise et la pipe – 1888

huile sur toile - dimensions 65 x 50cm

Né en Hollande le fils d'un pasteur évangélique, Vincent Van Gogh était un homme sensible, intelligent et passionné. Cependant l’histoire de sa vie a été un rejet continu. Son emploi tôt chez la société de son oncle a inclus une période à Londres, où une liaison amoureuse non réussie a mené à son renvoi. Il a alors décidé d'entrer dans l'église, mais cette nouvelle carrière a été abruptement terminée quand son soin excessive pour les pauvres a contrarié ses supérieurs. Par désespoir, Van Gogh s'est tourné vers la peinture, cherchant une sortie pour son caractère émotive et spirituel.

Il a travaillé pendant dix années avec une intensité et une originalité étonnantes, ouvrant un chemin de l’utilisation expressive de la couleur et de la ligne qui inspirerait plus tard le Fauvistes et les Expressionnistes. Cependant, il a vendu seulement une seule peinture dans toute sa vie. Avec son angoisse et sa dépression devenant de plus en plus aigus, la plupart des années il les a passées dans des établissements psychiatriques, où il a continué à peindre. Il s'est déplacé à Auvers-sur-Oise, dans le Nord de la France, pour être près de son frère dévoué, Theo. Après un éclat final de créativité, quand il a accompli 70 toiles, en autant de jours, il s’est fusillé dans l'estomac. Il est mort de cette blessure deux jours plus tard.

Technique

La chaise jaune

Le sujet simple de « La chaise jaune » peut être interprété comme un portrait de l'artiste dans un moment décisif de sa vie. Avec beaucoup d’optimiste, Van Gogh était convaincu que ses plus chers ambitions étaient sur le bord d’être réalisées.

Les ampoules

Van Gogh a inclus dans cette œuvre les ampoules de germination, comme un symbole de la nouvelle vie. Elles représentent le nouveau commencement qu'il a espéré avoir avec Gauguin.

Les couleurs complémentaires

Van Gogh a souligné la chaise jaune avec son bleu complémentaire, qui augmente la lueur jaune et le fait sortir de la toile.

La chaise jaune

Il a cru que les objets ordinaires pourraient être transformés par couleur pour devenir des symboles des grandes vérités. La chaise en bois plate éclate avec la couleur jaune – la couleur du soleil – couleur qui représente l'espoir et l'optimisme que l'artiste senti à cette période de sa vie.




Pipe de Van Gogh

La pipe et le tabac de l’artiste placés sur la chaise, les touches épaisses de brosse, et la singularité fine de la perspective, font de ces derniers beaucoup plus qu'une image d'une chaise. Il peut être vu comme un autoportrait, une évocation symbolique de l'artiste lui-même. Dans une peinture similaire non fini, Van Gogh a dépeint un fauteuil raffiné pour Gauguin, qui soulignait les différences des deux caractères des artistes.

Le contour

Le contour foncé et les images simple montrent l'influence des estampes japonaises que Van Gogh a collectionné. Il a également admiré et a essayé d'émuler, le style de vie des artistes japonais.

La perspective

La perspective exceptionnellement élevé dans laquelle la chaise a été peinte, le font plus proche du spectateur et l’invite a s’asseoir.Van Gogh n’a fait aucune tentative de rendre la perspective des objets d'une façon trop réaliste.

Les touche foncé

Van Gogh a eu une grande admiration pour Rembrandt. Comme Rembrandt, il a fréquemment employé des touches épaisses de brosse (impasto) et a travaillé extrêmement rapidement sur ses peintures, désespéré, pour capturer sa perception et son émotion du moment. Touts les deux artistes ont peint beaucoup d'autoportraits qui affichent leurs luttes intérieures.

Tuiles d’argile

Avec des touches épaisses Van Gogh a souligné les tuiles d’argile. Il a aimé les objets simples et utilitaires, qu'il a associé au style de vie des paysans.

La signature

La signature est en relief et très proéminent, indiquant la pensé simple et pure, d’enfant, de Van Gogh.

Fond

Van Gogh a habité à Londres pendant un certain temps et a été influencé par les romans de Dickens. Dickens décrit souvent dans ses romans des objets inanimés douées avec les caractéristiques d’êtres vivants. Van Gogh aussi, animait les objets par le traitement expressif de la ligne et de la couleur.

Van Gogh n'a pas essayé de reproduire des couleurs réalistes, mais des couleurs qui expresse les émotions intérieurs. Dans une de ses lettres, il a écrit : « Je n’essaie pas de reproduire la couleur que je vois devant moi, j'emploie la couleur dans une manière complètement arbitraire, qui s'exprime plus puissamment. »

Van Gogh s'est déplacé de Paris à Arles en 1888, en espérant trouver des artistes avec les mêmes affinités, qui cherchent l'harmonie et l'inspiration par la lumière et la couleur, qui adoptent un style de vie simple pour la créativité. Son rêve semblait être réalisé, quand Gauguin a accepté le joindre. Cependant, les deux tempéraments des artistes (tous les deux difficiles) se sont opposé, et les conséquences ont été désastreuses.

Vincent a peint cette toile en même temps que Gauguin une toile similaire, la chaise de Gauguin, pendant que les deux artistes vivaient dans son maison aimée – « La maison jaune » d’Arles. C’était dans la période de sa série célèbre des tournesol jaunes.

Pendant un séjour à Paris avec Theo en 1886, Vincent a entré en contact avec les jeunes artistes d'avant-garde – Toulouse Lautrec, Pissarro, Degas, Seurat et Gauguin. Seurat et les impressionnistes ont eu une influence forte sur les œuvres de Van Gogh, mais son style est toujours resté fortement individuel – il n'a jamais appartenu à aucun mouvement artistique.



loading...






Politica de confidentialitate

DISTRIBUIE DOCUMENTUL

Comentarii


Vizualizari: 2018
Importanta: rank

Comenteaza documentul:

Te rugam sa te autentifici sau sa iti faci cont pentru a putea comenta

Creaza cont nou

Termeni si conditii de utilizare | Contact
© SCRIGROUP 2019 . All rights reserved

Distribuie URL

Adauga cod HTML in site