Scrigroup - Documente si articole

Username / Parola inexistente      

Home Documente Upload Resurse Alte limbi doc  

CATEGORII DOCUMENTE





loading...

BulgaraCeha slovacaCroataEnglezaEstonaFinlandezaFranceza
GermanaItalianaLetonaLituanianaMaghiaraOlandezaPoloneza
SarbaSlovenaSpaniolaSuedezaTurcaUcraineana

AdministrationAnimauxArtComptabilitéDiversesDroitéducationélectronique
FilmsL'économieL'histoireL'informatiqueLa biologieLa géographieLa grammaireLa littérature
La médecineLa musiqueLa politiqueLa psychologieLa sociologieLe tourismeLes mathématiquesManagement
PersonnalitésPhysiqueRecettesSportTechnique

L’ADVERBE

la grammaire

+ Font mai mare | - Font mai mic







DOCUMENTE SIMILARE

Trimite pe Messenger

L’ADVERBE

1 INTRODUCTION



• L’adverbe est le noyau du groupe adverbial (GAdv).

Noyau du GAdv

Cet athlÈte olympique court vite.

• Il est invariable.

• Il modifie ou complÈte :

– un groupe verbal (GV) ;

V Adv

Ce garçon étudie beaucoup.

– un groupe adjectival (GAdj) ;

Adv Adj

Ce garçon est trÈs studieux.

– un groupe adverbial (GAdv).

Adv Adv

Ce garçon apprend trÈs rapidement.

• L’adverbe est simple s’il est formé d’un seul mot.

demain, enfin, beaucoup, plus, trÈs, énormément, etc.

• L’adverbe est complexe s’il est formé de plusieurs mots.

ci-dessous, ne… pas, peu à peu, tout de suite, etc.

2. FORMATION DE L’ADVERBE QUI SE TERMINE PAR –MENT

2.1 ADJECTIF AU MASCULIN SE TERMINANT PAR UNE CONSONNE

adjectif au féminin + ment

sérieux < sérieuse < sérieusement seul < seule < seulement

ancien < ancienne < anciennement sot < sotte < sottement

Dans certains cas, toutefois, le e du féminin devient é :

commun < commune < communément confus < confuse < confusément

obscur < obscure < obscurément express < expresse < expressément

précis < précise < précisément profond < profonde < profondément

Autres exceptions :

gentil < gentiment

bref < briÈvement

2.2 ADJECTIF AU MASCULIN SE TERMINANT PAR UNE VOYELLE

adjectif au masculin + ment

facile < facilement rare < rarement

passionné < passionnément poli < poliment

vrai < vraiment

Exceptions :

aveugle < aveuglément uniforme < uniformément

conforme < conformément énorme < énormément

immense < immensément intense < intensément

assidu < assidÛment1 (in)congru < (in)congrÛment

continu < continÛment cru < crÛment

goulu < goulÛment indu < indÛment

impuni < impunément gai < gaiement [gaiment]

beau < bellement traitre < traitreusement

2.3 ADJECTIF AU MASCULIN SE TERMINANT PAR –ANT

-ant change en -amment (la prononciation est [ama]).

abondant < abondamment puissant < puissamment

2.4 ADJECTIF AU MASCULIN SE TERMINANT PAR –ENT

-ent change en –emment (la prononciation est [ama], la mÊme que pour –amment).

évident < évidemment prudent < prudemment

Exceptions : présent < présentement lent < lentement véhément < véhémentement

3. VALEURS EXPRIMÉES PAR L’ADVERBE

L’adverbe peut exprimer des rapports de sens différents :

• la maniÈre ;

ainsi, bien, debout, ensemble, heureusement, etc.

• le temps ;

maintenant, hier, bientôt, sous peu, etc.

• le lieu ;

ici, là, ailleurs, au loin, etc.

• la quantité ;

beaucoup, peu, énormément, assez, davantage, etc.

• l’intensité ;

aussi, le plus, moins, trÈs, etc.

• l’affirmation, la négation ou le doute.

ne… pas, ne… plus, ne… jamais, peut-Être, certainement, certes, oui, non,

probablement, etc.

adv. de quantité

Je ne pratique pas suffisamment le piano pour devenir une grande musicienne.

adv. de adv. de

temps maniÈre

La neige fondra bientôt de sorte que nous pourrons marcher plus facilement sur

les trottoirs.

4. PLACE DE L’ADVERBE

• Certains adverbes, généralement placés devant l’adjectif qualifiant ou devant un autre adverbe, marquent le degré de la qualité ou de la maniÈre.

Cette fille peu gÊnée a dansé trÈs longtemps.

• Dans le GV, l’adverbe peut Être placé aprÈs le verbe, entre l’auxiliaire et le participe passé, ou il peut encadrer le verbe simple s’il s’agit d’un adverbe de négation. Il encadre l’auxiliaire si le verbe est conjugué à un temps composé.

Ce candidat convainc facilement ses électeurs.

(verbe à un temps simple)

Ce candidat a bien convaincu ses électeurs.

(verbe au temps composé : auxiliaire et participe passé)

Ce candidat ne convainc pas ses électeurs.

(adverbe complexe, verbe à un temps simple)

Ce candidat n’a pas convaincu ses électeurs.

(adverbe complexe, verbe à un temps composé)

Ne… pas encadre le verbe avec le pronom sujet inversé et l’auxiliaire avec le pronom sujet inversé :

Ne travaillez-vous pas les fins de semaine ?

N’a-t-il pas avisé les responsables de sa démission ?

• Quand un adverbe précÈde le verbe, pas se place généralement avant l’adverbe, sauf lorsqu’il s’agit des adverbes certainement, généralement, peut-Être, probablement, sans doute :

J’ai bien compris les rÈgles du jeu.

Je n’ai pas bien compris les rÈgles du jeu.

Il n’a peut-Être pas compris les rÈgles du jeu.

• Devant un verbe à l’infinitif, les deux éléments de l’adverbe complexe se placent devant le verbe.

Il vaut mieux ne pas réélire ce député.



(adverbe complexe, verbe à l’infinitif)

• Les adverbes longs se placent généralement aprÈs le participe alors que les adverbes fréquemment utilisés, tels toujours, souvent, déjà, se placent habituellement avant le participe.

Il a travaillé assidÛment.

Il a payé réguliÈrement ses dettes.

II a souvent manqué ses cours.

Il a déjà fini ses études.

• Les adverbes aussi, à peine… que, encore, peut-Être, sans doute, placés au début de la phrase, amÈnent l’inversion du groupe pronominal sujet.

À peine avait-il appris la nomination de son ami qu’il s’est précipité chez lui.

Aussi l’ai-je félicité. (aussi a ici le sens de en conséquence)

• Les adverbes aussi et peut-Être se placent aprÈs le verbe conjugué à un temps simple.

Ce patient a peut-Être l’appendicite.

Ce patient a aussi l’appendicite.

• Les adverbes aussi et peut-Être se placent entre l’auxiliaire et le verbe si celui-ci est conjugué à un temps composé.

Ce patient a peut-Être eu l’appendicite.

Le nouveau médecin a aussi examiné le patient.

(Le sens de aussi est en plus, pareillement)

Sa forme négative est non plus : Ce nouveau médecin n’a pas non plus examiné

le patient.

• L’adverbe tant s’emploie avec le verbe alors que l’adverbe si s’emploie devant un adjectif ou un autre adverbe.

Elle a tant rÊvé à ce voyage.

Elle est si heureuse !

5. PRINCIPALES FONCTIONS DE L’ADVERBE

L’adverbe peut occuper plusieurs fonctions dans la phrase.

• Modificateur :

– de l’adjectif

Les rares gagnants à la loterie sont trÈs chanceux.

– de l’adverbe

Je n’ai pas mangé ce mets depuis trÈs longtemps.

– du verbe

Il ne réussira pas à te faire changer d’idée.

– du déterminant numéral

Les touristes sont partis il y a environ huit jours.

– de la préposition

Il est arrivé longtemps aprÈs le coucher du soleil.

• Complément indirect :

Retrouvons-nous ici dans une heure.

• Complément de phrase (il peut Être déplaçable) :

Aujourd’hui, différentes célébrations auront lieu dans la ville.

Différentes célébrations auront lieu aujourd’hui dans la ville.

Différentes célébrations auront lieu dans la ville aujourd’hui.

6. REPÉRAGE DE L’ADVERBE PAR LES MANIPULATIONS SYNTAXIQUES

Effacement

L’adverbe n’est pas un élément essentiel de la phrase. Il peut Être effacé sans nuire à la construction de la phrase.

• Modificateur de l’adjectif :

Cette musique est trÈs douce.

Cette musique est Ø douce.

• Modificateur du verbe :

La ballerine danse bien.

La ballerine danse Ø.

• Modificateur de l’adverbe :

Elle danse trÈs bien.

Elle danse Ø bien.

• Complément indirect :

La ballerine danse ici.

La ballerine danse Ø.

• Complément de phrase :

Hier, la ballerine a dansé.

Ø La ballerine a dansé.

Déplacement

L’adverbe n’est pas déplaçable s’il modifie le verbe, l’adjectif ou l’adverbe.

Ce candidat convainc bien ses électeurs. (verbe au temps simple)

*Bien ce candidat convainc ses électeurs. (erreur)

Certains adverbes, compléments de phrase ou marqueurs textuels, peuvent Être déplacés dans la phrase.

Elle est sortie de la classe rapidement.

Elle est sortie rapidement de la classe.

Rapidement, elle est sortie de la classe.

PremiÈrement, il faut préparer la pate.

Il faut, premiÈrement, préparer la pate.

REMARQUE. – Certains adverbes peuvent modifier le sens de la phrase selon la place qu’ils y occupent.

Ils ont répliqué étrangement à nos revendications.

L’adverbe étrangement a la fonction de modificateur du verbe.

Sens de la P = Ils ont répliqué de façon étrange.

Étrangement, ils ont répliqué à nos revendications.

Étrangement est une marque de modalité.

Sens de la P = C’est étrange qu’ils aient répliqué à nos revendications.

7. DISTINCTIONS HOMOPHONIQUES

Aussitôt / aussi tôt

Aussitôt : adverbe de temps (invariable)

Se remplace par immédiatement.

Quand les peintres arrivent, ils se mettent aussitôt à la tache.

Quand les peintres arrivent, ils se mettent immédiatement à la tache.

Aussi tôt : un adverbe d’intensité et un adverbe de temps (invariables)

Se remplace par trÈs tôt ou par son contraire aussi tard.

On peut aussi enlever le premier adverbe qui modifie tôt.

Je n’avais pas prévu que tu arriverais aussi tôt.

Je n’avais pas prévu que tu arriverais aussi tard.

Je n’avais pas prévu que tu arriverais tôt.

Davantage / d’avantage(s)




Davantage : adverbe (invariable)

Se remplace par plus.

Il est davantage intéressé par le chant que par la musique.

Il est plus intéressé par le chant que par la musique.

D’avantage(s) : déterminant et nom (variable)

Se remplace par d’intérÊt(s) ou par son contraire d’inconvénient(s).

Cette firme n’offre pas d’avantages particuliers.

Cette firme n’offre pas d’intérÊts particuliers.

MÊme / mÊme(s)

MÊme : adverbe (invariable)

Se remplace par aussi ou jusqu’à.

MÊme les enfants ont participé au concours de karaoké.

Les enfants aussi ont participé au concours de karaoké.

MÊme : déterminant (variable)

Se remplace par semblable, pareil.

J’ai lu les mÊmes livres l’année derniÈre.

J’ai lu des livres semblables l’année derniÈre.

Peu / peux / peut

Peu : adverbe de quantité (invariable)

Se remplace par faiblement ou son contraire beaucoup.

Certains adolescents sont peu intéressés par les sciences.

Certains adolescents sont passablement / beaucoup intéressés par les sciences.

Peux / peut : verbe pouvoir

Se remplace par pouvais/pouvait (trois personnes du singulier) ou tout autre temps.

Tu peux compter sur moi.

Tu pouvais / pourras compter sur moi.

Peut-Être / peut Être / peux Être

Peut-Être : adverbe complexe (avec un trait d’union) (invariable)

Se remplace par possiblement, probablement.

Tu devrais peut-Être t’inscrire à un cours de langue.

Tu devrais probablement t’inscrire à un cours de langue.

Peux Être / peut Être : verbe pouvoir Être (sans trait d’union)

Se remplace par un autre temps : pouvait Être, pourrais Être (trois personnes du singulier).

L’ours peut Être dangereux.

L’ours pourrait Être dangereux.

Plutôt / plus tôt

Plutôt : en un seul mot, adverbe qui exprime une idée de préférence ou qui marque le degré de la qualité ou de la maniÈre (invariable)

Se remplace par de préférence, passablement ou assez.

Entre l’espagnol et l’allemand, l’élÈve a choisi plutôt l’espagnol.

Entre l’espagnol et l’allemand, l’élÈve a choisi de préférence l’espagnol.

Ce jeune homme est plutôt bon dans les langues.

Ce jeune homme est passablement / assez bon dans les langues.

Plus tôt : deux adverbes (invariables)

Se remplace par son contraire plus tard. On peut aussi enlever le premier adverbe qui modifie tôt.

Pour un rendez-vous, il faut téléphoner plus tôt.

Pour un rendez-vous, il faut téléphoner tôt / plus tard.

Quelque / quelque(s)

Quelque : adverbe de quantité ou d’intensité (invariable)

Se remplace par environ, à peu prÈs (quantité) devant un déterminant numéral ou par si, aussi (intensité) s’il est suivi d’un adjectif ou d’un adverbe dans une construction syntaxique au subjonctif.

Un livre médical peut coÛter quelque deux cents dollars.

Un livre médical peut coÛter environ deux cents dollars.

Quelque braves qu’ils soient, ils ne se baigneront pas dans une eau glacée.

Aussi braves qu’ils soient, ils ne se baigneront pas dans une eau glacée.

Quelque(s) : déterminant devant un nom (variable)

Se remplace par tout autre déterminant : plusieurs, des, etc.

Nous avons quelques livres à vendre.

Nous avons plusieurs livres à vendre.

Tout

Tout : déterminant (variable)

Peut Être effacé s’il précÈde un autre déterminant.

Se remplace par chaque, n’importe quel s’il précÈde un nom singulier.

Toute l’équipe mérite le trophée.

L’équipe mérite le trophée.

Tout homme peut s’inscrire au concours.

N’importe quel homme peut s’inscrire au concours.

Tout : pronom (variable)

Se remplace par le mot auquel il fait référence (l’antécédent).

J’ai envoyé des cartes d’invitation à mes amis. Tous viendront à la fÊte.

J’ai envoyé des cartes d’invitation à mes amis. Mes amis viendront à la fÊte.

Tout : adverbe

Se remplace par entiÈrement, tout à fait.

Les employés sont tout heureux de leur augmentation salariale.

Les employés sont entiÈrement heureux de leur augmentation salariale.

ATTENTION ! L’adverbe tout varie, par euphonie1, devant un adjectif féminin commençant par une consonne ou un h aspiré.

Cette jeune femme est toute honteuse (1) de montrer sa robe toute tachée (2).

Cette jeune femme est tout à fait honteuse de montrer sa robe entiÈrement tachée.

(1) Honteuse : adjectif féminin commençant par un h aspiré.

(2) Tachée : adjectif féminin commençant par une consonne.



loading...






Politica de confidentialitate

DISTRIBUIE DOCUMENTUL

Comentarii


Vizualizari: 561
Importanta: rank

Comenteaza documentul:

Te rugam sa te autentifici sau sa iti faci cont pentru a putea comenta

Creaza cont nou

Termeni si conditii de utilizare | Contact
© SCRIGROUP 2019 . All rights reserved

Distribuie URL

Adauga cod HTML in site