Scrigroup - Documente si articole

Username / Parola inexistente      

Home Documente Upload Resurse Alte limbi doc  

CATEGORII DOCUMENTE





BulgaraCeha slovacaCroataEnglezaEstonaFinlandezaFranceza
GermanaItalianaLetonaLituanianaMaghiaraOlandezaPoloneza
SarbaSlovenaSpaniolaSuedezaTurcaUcraineana

AdministrationAnimauxArtComptabilitéDiversesDroitéducationélectronique
FilmsL'économieL'histoireL'informatiqueLa biologieLa géographieLa grammaireLa littérature
La médecineLa musiqueLa politiqueLa psychologieLa sociologieLe tourismeLes mathématiquesManagement
PersonnalitésPhysiqueRecettesSportTechnique

LA COMPENSATION DE LA PUISSANCE RÉACTIVE DANS LES RÉSEAUX ÉLECTIQUES

électronique

+ Font mai mare | - Font mai mic







DOCUMENTE SIMILARE

Trimite pe Messenger

LA COMPENSATION DE LA PUISSANCE RÉACTIVE DANS LES RÉSEAUX ÉLECTIQUES

L’un des problÈmes généraux importants qui doit Être résolu dans le stat de conception aussi bien que dans la période d’exploitation des réseaux électriques industriels c’est l’optimisation de la production et de la distribution de la puissance réactive.



Cela se réfÈre au chois correct des sources des puissance réactive (le type et la puissance nécessaire).

À ce qui l’on sait, la puissance réactive circule dans les réseaux comme suite de la puissance des certains éléments inductives et capacitives qui accumulent et cÈdent de l’énergie électromagnétique qui résulte dans le processus périodique de variation du courant alternatif.

Pour maintenir un niveau stable de tension dans le réseau, la puissance réactive engendrée doit Être à chaque moment égale avec la puissance consommée par les récepteurs et les éléments de réseau.

La circulation des puissances réactives importantes par les éléments du systÈme, des sources aux consommateurs, mÈne à l’aggravation des indicateurs technico – économiques de celui-ci, ayant des conséquences défavorables importantes. 

Les effets de la circulation de puissance réactive sont les suivantes:

a. Le surcroit des dimensions des installations de production, de transport et de distribution de l’énergie électrique. À la mÊme puissance active transportée, à un facteur de puissance plus baissé, le courant total est plus grand, donc il est nécessaire d’avoir une section plus grande.

pour            

Diagramme explicatif au surcroit des installations électriques

                      

                b. L’accroissement des pertes de puissance active                

                De cet façon dans le cas du transport d’une puissance, les pertes de puissance active ont la structure suivante :

                La composante, qui répresent les pertes dues à la circulation de la puissance réactive, est proportionnelle avec le carré de la puissance réactive et elle peut Être comprise entre 5 et 40% du total des pertes.

                c. La capacité des charges des réseaux électriques diminue

 

                Si la puissance réactive transitée augmente, la puissance active transportée par la mÊme section du réseau diminue.

Des diagrammes explicatifs à la diminution de la capacité de charge des réseaux électriques.

a)  ;  ;

b)  ; .

                d. La chute de tension sur le réseau augmente




                Si Q augmente, la chute de tension augmente elle-aussi, donc au récepteur il y aura une tension lus petite.

SOURCES DE PUISSANCE REACTIVE

1. Les générateurs électriques des centrales

                La compensation de la puissance réactive par l’emploi des machines électriques synchrones est fondée sur le fait que celles-ci, en régime de surexcitation produisent de la puissance réactive.

                Les machines synchrones peuvent fonctionner comme :

-         générateur synchrone – il transforme l’énergie mécanique reçue à l’arbre du primaire en énergie électromagnétique cédée aux bornes.

-         moteur synchrone – qui produit de la puissance mécanique et de la puissance électrique réactive.

-         compensateur synchrone (moteur synchrone à vide) – c’est un régime particulier de fonctionnement du moteur synchrone sans charge mécanique, produisent seulement de la puissance réactive, étant récepteur ou générateur de puissance réactive, selon qui est sous-excité ou surexcité.

                La possibilité d’un générateur électrique de fournir de la puissance réactive est essentiellement fixée par la valeur adoptée pour le facteur de puissance nominal, valeur qui a des pertes afférentes à la machine. 

                Les conditions de production ou d’absorption de la puissance réactive par les générateurs, sont indiquées par la fabrique constructrice dans les diagrammes de charges P-Q, caractéristique à la machine respective.

                Les générateurs électriques des centrales sont des générateurs synchrones.

                L’excitation se fait en courant continu ; le courant qui parcourt l’enroulement d’excitation s’appelle courant d’excitation. L’armature à cet s’appelle inducteur. Selon la forme d’inducteur on peut distinguer :

-         des machines à pôles saillants emploies à un grand nombre de tours (1000 - 3000) tours/min (turbogénérateurs) ;

-         des machines à pôles apparents employées à un petit nombre de tours sous 1000 tours/min.

                À la surface vers l’entrefer les pôles apparents poinçonnes sont prévus d’encoche oÙ il y a un enroulement du type cage, appelé enroulement d’amortissement.

                 








Politica de confidentialitate

DISTRIBUIE DOCUMENTUL

Comentarii


Vizualizari: 1618
Importanta: rank

Comenteaza documentul:

Te rugam sa te autentifici sau sa iti faci cont pentru a putea comenta

Creaza cont nou

Termeni si conditii de utilizare | Contact
© SCRIGROUP 2019 . All rights reserved

Distribuie URL

Adauga cod HTML in site