Scrigroup - Documente si articole

Username / Parola inexistente      

Home Documente Upload Resurse Alte limbi doc  


BulgaraCeha slovacaCroataEnglezaEstonaFinlandezaFranceza
GermanaItalianaLetonaLituanianaMaghiaraOlandezaPoloneza
SarbaSlovenaSpaniolaSuedezaTurcaUcraineana

AdministrationAnimauxArtComptabilitéDiversesDroitéducationélectronique
FilmsL'économieL'histoireL'informatiqueLa biologieLa géographieLa grammaireLa littérature
La médecineLa musiqueLa politiqueLa psychologieLa sociologieLe tourismeLes mathématiquesManagement
PersonnalitésPhysiqueRecettesSportTechnique

L 'économie, qu'est-ce que c'est

l'économie

+ Font mai mare | - Font mai mic



DOCUMENTE SIMILARE

Trimite pe Messenger


L 'économie, qu'est-ce que c'est?



L'économie se rapporte aux choses ordinaires de la vie: comment nous la gagnons, tantôt plus, tantôt moins. Chacun comprend de nos jours, le rôle important que les facteurs économiques joue dans sa vie, car rien ne semble rester en place pendant plus de quelques semaines d'affilée. Les prix changent sans cesse, en général en hausse, et à peine nous félicitons-nous d'être un peu plus à l'aise, que nous paraissons tout perdre en ayant à payer plus cher tout ce qu'il nous faut. Des industries comme les mines de charbon et les chemins de fer, qui nous apparaissent comme un élément familier de notre environnement, diminuent d'importance, et d'autres tout à fait nouvelles, celles de l'électronique, des plastiques, etc., prennent leur relais comme secteurs importants d'emplois; et ces variations de volume affectent directement la vie de centaines de milliers de families.

Ceux qui parmi nous sont d'un certain age se souviennent du choc reçu durant la guerre, lorsque la rareté de tant des produits dont nous avions besoin dans notre vie quotidienne nous fit comprendre (de façon imagée) à quel point nous dépendons du reste du monde pour toutes ces choses que nous utilisons habituellement sans la moindre pensée pour leur provenance.

Il fut un temps oû chaque famille produisait la plupart des choses qui servaient à sa vie quotidienne. Dans le monde moderne, la reration entre le travail et les besoins est bien moins directe qu'autrefois, car nous passons pour la plupart notre temps à fabriquer des objets destinés à la vente, et non à notre propre usage. Cette spécialisation qui est la marque de l'économie moderne, nous permet de jouir de choses dont nos grands-parents n'ont jamais rêvé: automobiles, bicyclettes et avions, aspirateurs et réfrigérateurs, textiles artificiels et tissus synthétiques. aliments plus variés, et toutes sortes d'autres produits; mais elle rend aussi notre monde beaucoup plus complexe.

I. 1. Définitions

Économie de marché (libre)

Système économique dans lequel le marché, c'est-à-dire les relations entre producteurs et consommateurs, acheteurs et vendeurs, investisseurs et travailleurs, direction et salariés, est supposé régi (régulé) par la loi de l’offre et de la demande. Les entreprises sont censées se concurrencer librement, et toute tentative pour entraver la libre-concurrence («  manoeuvres restrictives ») tombe sous le coup de la loi. 

L'intervention directe du gouvernement est théoriquement interdite par la loi, encore que le gouvernement influence la situation de l'économie par le jeu des politiques fiscale et budgétaire.

Économie dirigée (ou dirigisme)

Système par lequel la structure qu marché est délibérément planifiée par l'état, où les taux de production et de consommation sont fixés d'avance, et où il n'y a pas de vraie concurrence entre organisations commerciales ou industrielles: Dans le modèle soviétique par exemple, tous les moyens de production et tous les canaux de distribution sont riationalisés. La propriété privée n'existe pas pans ce domaine.

Dans la pratique, il apparait un large fossé entre les modèles théoriques et les réalités économiques: les prétendues économies de marché s'en remettent de plus en plus aux prévisions et aux interventions gouvernementales, tandis que dans les économies dirigistes, on tend à réintroduire des notions aussi capitalistes que celle de profit.

Revenu national

C'est le produit national brut (P.N.B.) diminué des amortissements et des impôts indirects, et augmenté des subventions gouvernementales.

I. 2. Les principes de Keynes

Certains économistes laissent entendre que l'économie d'abondance peut avoir été détrônée, au moins provisoirement, par l'économie de pénurie.

Dans les années trente, l'économiste britannique J.M. Keynes déclencha une révolution dans la pratique économique en démontrant que livré à lui même, un peuple épargne souvent une part trop forte et dépense une part trop faible de ses revenus pour maintenir le plein emploi dans l'agriculture, les usines et parmi les travailleurs.

Mr. Keynes démontra donc qu'en en empruntant une partie de l'épargne publique excédentaire, c'est-à-dire en ouvrant un déficit budgétaire, les gouvernements pouvaient accroitre leurs dépenses afin de créer des emplois et offrir de nouveaux services au public sans exercer une pression insupportable sur l'économie,

Ou bien, s'ils le voulaient, les gouvernements pouvaient tout simplement réduire l'impôt, et ainsi transférer une capacité de dépenses (pouvoir d'achat) nouvelle aux consommateurs, pour accroitre la dépense et donc l'emploi.

Introduits dans l'administration de F.D. Roosevelt, ces principes ont rencontré des échos de plus en plus favorables aux États-Unis. On leur a généralement attribué le mérite d'avoir favorisé la prospérite et atténué les récessions au cours des années qui suivirent la Seconde Guerre mondiale.

Pourtant on croit déceler aujourd'hui que les conditions observées par Mr. Keynes ont pu changé. Il se peut que l'épargne, excessive du temps de Mr. Keynes, ne soit pas suffisante d'aprés certains économistes, pour financer les besoins en investissements de la nation.

I. 3. Lexique

appareils ménagers

incertains

valoir la peine

attaquer (un marché)

broyeurs, moulins

article

parfait, sans défaut

concurrentiel, bien placé

marge bénéficiaire

1. perspectives

2. clients potentiels

du point de vue de

tendances

1 . représentation 2. résultat

rendement, production

moyenne

enquête, étude

de l’entreprise

gains

amélioration

gains, profits

confiance

facilités de crédit, crédit possible

authentique, vrai

produits alimentaires

effectuer, mener à bien

conditionnement

évident

à travers, dans tout

s'en remettre (à)

d'ailleurs, en outre

national

zone, secteur

susceptible (de)

succursalistes (magasins à succursales)

agents, concessionnaires exclusifs

image de marque

constituer l'enjeu, être en jeu

rester en rapport

société de l'abondance

rendements moyens

opération de troc

prospérité, essor

en expansion, en plein essor, prospère

politique budgétaire

le batiment, l'industrie du batiment

milieux d'affaires (=économiques)

investissements. placements

investissements, placements

biens d'investissement

investissement de capitaux

système capitaliste

rubriques financières

biens de consommation

défense du consommateur

économie dirigée

impôt sur les sociétés

encadrement, resserrement du crédit

crise

juguler, endiguer l'inflation



stopper l'inflation

tendance à la baisse

économique (se rapportant à l'économie, qui a trait à l’économie)

a) qui fait faire faire des économies

b) rentable

a) économie politique

b) science de l'economie

état de l'économie d'un pays donné à un moment donné

cotisation patronale à

la sécurité sociale

patron, chef d'entreprise

clauses d'indexation, d'échelle mobile

gonflement (= excès) de la demande

perspectives de l’évolution

conjoncture

les pêcheries, la pêche

économie de libre

concurrence

ralentissement général

planification gouvernementale

accorder l'aide des pouvoirs publics

produit national brut (P.N.B.)

croissance

construction de logements

budget familial

politique (crise) du logement

améliorer le niveau de vie

politique des revenus

accroissementde la productivité

la sidérurgie

législation (droit) économique

licencier (par compression du personnel)

les industries de transformation

valeur marchande (= vénale)

produit national

l'industrie pétrolière

demande nationale

consommation individuelle

l'industrie énergétique

ressources énergétiques

groupe d'intérêts (de pression)

blocage des prix

produit, rapport. rendement

(les entreprises) de service public

reprise (surtout. boursière)

l'immobilier

reprise, redressement

relance

licenciements, personnes licenciées

freiner le libre jeu de la concurrence

inflation galopante

économie fermée

autarcique

crise, pénurie

stagflation (stagnation plus inflation)

marasme

niveau de vie arret, point mort

immobilisation

tensions, difficultés

subvention, subside production excédentaire

politique douanière

politique fiscale, fiscalité

chômage

sous-production

course des prix et des salaires

blocage des salaires

échelle des salaires

I. 4. Exercices:

1. Faites correspondre les éléments de la colonne de gauche aux éléments de la colonne de droite:

Agent économique La fonction économique qu'il accomplit

1. Les entreprises a) Aucun pays ne dispose de tous les biens nécessaires à la satisfaction des besoins de ses habitants/entreprises. Pour pouvoir se procurer/importer ces biens à l'étranger on vend/ ex-porte ce qu'on produit soi-même.

2. Les ménages   b) Produisent des biens non marchands dispensés gratuitement à la collectivité moyennant un prix inférieur au coût de revient.

3. Les administrations   c) Produisent des biens et des services pour les vendre sur le marché et réaliser un profit.

A -publiques d) Sont des intérmédiaires financiers qui: .

- accordent des crédits à ceux qui n' ont pas de ressources suffisantes pour toutes leurs dépenses ou pour effectuer des investissements

B - de sécurité sociale - reçoivent les dépôts de ceux qui ont des sommes disponibles et veulent les récupérer à tout moment;

e) Perçoivent un revenu et le dépensent en achetant des biens

C - privées ou des services pour satisfaire leurs besoins;

4. Les banques  f) Vivent essentiellement des cotisations ou des dons de leurs membres;

5. Le reste du monde   g) Collectent les cotisations sociales des salariés et des employeurs et versent des prestations aux ménages; elles effectuent, pour Ie compte de la collectivité, des opérations de redistribution de revenus.

. Complétez les phrases suivantes avec des mots choisis dans la colonne de droite:

1. Les des administrations publiques locales sont constituées par les versés par et les entreprises.

2. Les services sont vendus au consommateur.

3. Les départements et les communes ont leur propre et participent à routier, culturel, hospitalier.

4. Les devises procurées des exportations servent à   les importations.

 

l'équipement

marchands

recettes



financer

impots

budget

menages

 


Dites si c'est vrai au faux:

vrai faux

1. Le profit est synonyme de l'accroissement de la valeur patrimoniale.

2. Le profit est ce qui reste après avoir déduit les coûts du chiffre d' affaires.

3. Le chiffre d'affaires est la valeur d'achat des consommations intermédiaires.

4. La valeur ajoutée sert à rémunérer l'ensemble des ressources mises en oeuvre par l'entreprise pour créer des richesses.

5. Chaque objet n'est pas porteur d'une valeur ajoutée.

6. Le produit intérieur brut est égal à la somme des valeurs ajoutées des entreprises.

I. 5. Exercices de grammaire

Les Articles

1. Mettez devant le nom l'article défini singulier qui convient.

1. budget, paiement, pouvoir, réseau, bien, gérant, marquage

2. consommation, distribution, clientèle,

3. accroissement, évolution, affaire, échange, article, achat, approvisionnement

4. établissement, inconvenient

2. Mettez l'article convenable devant les noms des pays:

1. Portugal, Espagne, Italie, Allemagne, Belgique, Suisse sont les voisins de France.

2. Hollande est le pays des tulipes.

3. Chine et Japon se trouvent en Asie.

4. Grèce, Italie, Autriche et Etats Unis sont les pays préférés par les touristes.

5. Roumanie avoisine Hongrie, Moldavie,  Ukraine, Bulgarie, Serbie.

6. Vénésuela, Brésil, Paraguay, Equateur, Argentine, Chili se trouvent en Amérique du Sud. En Amérique centrale se trouvent Mexique, Costa Rica, Honduras, Nicaragua.

7. Maroc, Tunisie, Algérie, Libye, et Egypte se trouvent en Afrique du Nord.

8. Niger, Soudan, Mali, Mozambique, sont des pays africains.

3. Complétez les phrases avec l’article défini ou indéfini convenable:

1. monnaie permet de satisfaire besoin quelconque.

2. industrie connait développement considérable.

3. forte augmentation du prix du pétrole entraine importante détérioration des balances des paiements courants. .

4. importateur a donné à banque ordre d'achat de devises au comptant pour se libérer d' dette échue.

5. montant exact de livraison est de 3000F.

6. Faute d' livraison avant 15 courant, je me verrai dans l'obligation d'annuler commande.

7. erreur est due à inattention d' secretaire.

8. Vous trouverrez en annexe avis de livraison.

9. Je passerai vous voir semaine prochaine.

10. Nous avons cessé fabrication de cet article.

4. Mettez l'article partitif (du, de la, de l’, des) au l'article défini convenable:

1. J'aime fromage.

2. Je mange fromage.

3. Elle aime sucre.

4. Elle met sucre dans le café.

5. Nous aimons moutarde.

6. Nous mettons moutarde.

7. II aime risque.

8. II prend risques.

9.Ils aiment argent.

10. IIs ont argent.

5. Complétez avec 'de', 'd’' ou 'des':

1. Le grossiste a grands magasins et stocks élevés.

2. Le stockage est assuré par grosses entreprises.

3. Ce système a avantages, il a même beaucoup avantages.

4. Il a aussi incov énients, trop incov énients.

5. Il s’est adressé à nouveaux clients.

6. L’avion prend l’altitude.

7. Tu as eu difficultés à recevoir ce prêt.

8. Oui, j’ai eu assez difficultés à recevoir ce prêt.

9. On n’envoie plus télégrammes.

6. Complétez avec l'article défini / indéfini partitif qui convient:

1. J'aimerais qu'on me laisse temps pour réfléchir.

2. Oui, prenez temps de réfléchir. 3.Il a montré courage.

4. II a montré courage fou.

5. J'admire tel courage.

6. Je me suis donné mal à écouler la marchandise. 

7. Je me suis donné beaucoup mal à mettre sur pied cette affaire.

8. Je me suis donné mal fou à réussir cette entreprise!

9. J'ai fait preuve patience à votre égard.

10. J'ai fait preuve patience nécessaire.

11. J’ai fait preuve grande patience à votre égard.





Politica de confidentialitate



DISTRIBUIE DOCUMENTUL

Comentarii


Vizualizari: 586
Importanta: rank

Comenteaza documentul:

Te rugam sa te autentifici sau sa iti faci cont pentru a putea comenta

Creaza cont nou

Termeni si conditii de utilizare | Contact
© SCRIGROUP 2023 . All rights reserved

Distribuie URL

Adauga cod HTML in site