Scrigroup - Documente si articole

Username / Parola inexistente      

Home Documente Upload Resurse Alte limbi doc  


BulgaraCeha slovacaCroataEnglezaEstonaFinlandezaFranceza
GermanaItalianaLetonaLituanianaMaghiaraOlandezaPoloneza
SarbaSlovenaSpaniolaSuedezaTurcaUcraineana

AdministrationAnimauxArtComptabilitéDiversesDroitéducationélectronique
FilmsL'économieL'histoireL'informatiqueLa biologieLa géographieLa grammaireLa littérature
La médecineLa musiqueLa politiqueLa psychologieLa sociologieLe tourismeLes mathématiquesManagement
PersonnalitésPhysiqueRecettesSportTechnique

HISTORIQUE ET ORGANISATION D'INTERNET

l'informatique

+ Font mai mare | - Font mai mic



DOCUMENTE SIMILARE

Trimite pe Messenger


Historique et organisation d'Internet

Les travaux de l'ARPA (Advanced Research Project Agency) débutÈrent au milieu des années 70 et avaient pour but de développer un réseau à commutation de paquets pour relier ses centres de recherches dans le but de partager des équipements informatiques et échanger des données et du courrier. Le but était de concevoir un réseau résistant à des attaques militaires. Il ne fallait donc pas qu'il comporte de points névralgiques dont la destruction aurait entrainé l'arrÊt complet du réseau. C'est ainsi, que dÈs le départ le réseau ARPANET fut conçu sans noeud particulier le dirigeant, et de telle sorte que si une voie de communication venait à Être détruite, alors le réseau soit capable d'acheminer les informations par un autre chemin. C'est vers 1980 qu'est apparu le réseau Internet, tel qu'on le connait maintenant, lorsque l'ARPA commença à faire évoluer les ordinateurs de ses réseaux de recherche vers les nouveaux protocoles TCP/IP et qu'elle se mit à subventionner l'université de Berkeley pour qu'elle intÈgre TCP/IP à son systÈme d'exploitation Unix (BSD). Ainsi la quasi totalité des départements d'informatique des universités américaines commencÈrent à se doter de réseaux locaux qui en quelques années seront interconnectés entre eux sous l'impulsion de la NSF (National Science Foundation). MÊme si dÈs son origine Internet comprenait des sociétés privées, celles-ci étaient plus ou moins liées à la recherche et au développement, alors qu'à l'heure actuelle les activités commerciales s'y sont considérablement multipliées, et ceci surtout depuis l'arrivée du web en 1993.




includegraphics[width=15cm]

Figure 2.1: Les grandes dates d'Internet.

La figure 2.1 (source ISOC, www.isoc.org) donne un résumé des grandes étapes de l'évolution d'Internet au niveau mondial qui comportait en 1996 plus de 100 000 réseaux différents permettant de regrouper presque 10 millions d'ordinateurs dans le monde. Mais les statistiques sont difficiles à établir et sont parfois fantaisistes ou biaisées par des considérations politiques ou commerciales.

includegraphics[width=15cm]

Figure 2.2: Évolution du nombre de machines connectées à Internet

Une bonne source d'information est encore l'ISOC dont sont extraites les données de la figure 2.2. Pour ce qui est de la France, aprÈs des tentatives avortées de constitution d'un réseau de la recherche, puis l'apparition du réseau EARN (European Academic and Research Network) basé sur des protocoles et des ordinateurs IBM, un début de réseau bati sur des ordinateurs Unix et TCP/IP apparu sous le nom de FNET. C'est à la fin des années 80 que les campus universitaires s'équipÈrent massivement de réseaux Ethernet et créÈrent des réseaux régionaux basés sur TCP/IP. L'ouverture à l'Internet mondial (à l'époque presque exclusivement nord-américain) eut lieu en 1988 et ensuite la création de Renater (RÉseau National de Télécommunications pour l'Enseignement et la Recherche) en 1994 sont les grandes dates de l'évolution d'Internet en France.



Comme l'ensemble des protocoles TCP/IP n'est pas issu d'un constructeur unique, mais émane de la collaboration de milliers de personnes à travers le monde, une structure de fonctionnement originale a été imaginée dÈs le début. AprÈs des évolutions successives, c'est maintenant l'IAB (Internet Architecture Board) qui est le comité chargé de coordonner l'architecture, les orientations, la gestion et le fonctionnement d'Internet. L'IAB comporte deux branches principales :

l'IETF (Internet Engineering Task Force, www.ietf.org) s'occupe des problÈmes techniques à court et moyen terme et est divisé en 9 zones (applications, sécurité, routage et adressage, etc) chacune dotée d'un responsable.

l'IRTF (Internet Research Task Force, www.irtf.org) coordonne les activités de recherche relatives à TCP/IP.

Par ailleurs, il existe l'ISOC (The Internet Society ) qui est liée à l'IAB et qui aide ceux qui souhaitent s'intégrer à la communauté d'Internet. De nombreux renseignements sur le fonctionnement et les organismes liés à Internet sont disponibles sur le web de l'ISOC www.isoc.org

Aucun constructeur, ou éditeur de logiciel, ne peut s'approprier la technique TCP/IP, les documentations techniques sont donc mises à disposition de tous par l'INTERNIC (Internet Network Information Center à partir de son site web ds.internic.net/ds/dspg1intdoc.html). Les documents relatifs aux travaux sur Internet, les nouvelles propositions de définition ainsi que les modifications de protocoles, tous les standards TCP/IP, y sont publiés sous la forme de RFC (Request For Comments, appels à commentaires). Tous les RFC sont publiés par un membre de l'IAB et sont numérotés séquentiellement, une proposition de RFC s'appelle un Internet Draft qui sera discuté, modifié, et enfin adopté ou rejeté par les membres du domaine concerné par la note technique.






Politica de confidentialitate



DISTRIBUIE DOCUMENTUL

Comentarii


Vizualizari: 507
Importanta: rank

Comenteaza documentul:

Te rugam sa te autentifici sau sa iti faci cont pentru a putea comenta

Creaza cont nou

Termeni si conditii de utilizare | Contact
© SCRIGROUP 2022 . All rights reserved

Distribuie URL

Adauga cod HTML in site