Scrigroup - Documente si articole

Username / Parola inexistente      

Home Documente Upload Resurse Alte limbi doc  


BulgaraCeha slovacaCroataEnglezaEstonaFinlandezaFranceza
GermanaItalianaLetonaLituanianaMaghiaraOlandezaPoloneza
SarbaSlovenaSpaniolaSuedezaTurcaUcraineana

AdministrationAnimauxArtComptabilitéDiversesDroitéducationélectronique
FilmsL'économieL'histoireL'informatiqueLa biologieLa géographieLa grammaireLa littérature
La médecineLa musiqueLa politiqueLa psychologieLa sociologieLe tourismeLes mathématiquesManagement
PersonnalitésPhysiqueRecettesSportTechnique

ÉLABORER UN MÉMOIRE DE DIPLÔME, ÉLABORER UN MÉMOIRE DE MASTER

la psychologie

+ Font mai mare | - Font mai mic



DOCUMENTE SIMILARE

Trimite pe Messenger


UNIVERSITÉ TRANSILVANIA de Brasov

Faculté des Lettres



Département de Français

ÉLABORER UN MÉMOIRE DE DIPLÔME

ÉLABORER UN MÉMOIRE DE MASTER

Brochure d’information

Considérations générales

Cette brochure d’information est structurée en deux parties :

- la premiÈre partie s’adresse aux étudiants de la IV-e année du département d’études philologiques et aux étudiants de la IV-e année du département de Langues Modernes Appliquées ;

- la deuxiÈme partie concerne les étudiants en master qui devront egalement rédiger un mémoire de diplôme et pour lesquels les indications de la premiÈre partie ne sont pas superflues.  

Cette brochure aidera les étudiants à rédiger leur mémoire de diplôme d’une maniÈre assez uniforme quant à l’aspect général et évitera des questions inutiles de la part des étudiants et des réponses encombrantes de la part des professeurs directeurs de thÈses.

La rédaction d’un mémoire de diplôme est une tache difficile, mais elle clôt la période de formation d’un étudiant et représente pour lui / elle une occasion de prouver que le temps passé à fréquenter les cours ne s’est pas écoulé sans laisser des traces.

Devant une telle tache, l’étudiant a beaucoup de questions qui tournent dans sa tÊte et qui lui semblent extrÊmement importantes. Ce petit guide se propose de répondre à une bonne partie de ces questions pour encourager tous les étudiants à se mettre au travail le plus vite possible.

N’oubliez pas que la rédaction d’un mémoire de diplôme exige un travail soutenu, tant de la part de l’étudiant que de la part du professeur qui en est chargé. Un bon résultat est possible uniquement avec des efforts des deux côtés – étudiants et professeurs- faits d’une maniÈre organisée, sans grandes pauses ni absences, ce qui favorisera un rhytme de travail constant et ne causera pas d’interruptions ou de travail busculé ou pire encore, baclé.

Nous précisons que le mémoire de diplôme ne se fait pas en un clin d’œil mais il n’est pas non plus un travail impossible à faire. Il suffit de s’y mettre en temps utile et de lui consacrer l’importance qui lui est due.

Ce mémoire de diplôme peut servir de base à d’autres recherches, donc un bon départ s’impose.

Bonne chance!

Comment rédiger un mémoire de diplôme ?

La question du nombre de pages

Un mémoire de diplôme doit avoir au moins 60 pages.

Le nombre des pages n’est pas extrÊmement important, mais si vous présentez un ouvrage de, disons, 40 pages ou entre 40 et 50 pages, cela sera moins bien vu qu’un ouvrage de 60 pages. La différence n’est pas grande, mais puisque 60 est le nombre requis, faites comme on vous le demande. Les 60 pages peuvent ou non inclure la Table des matiÈres et la Bibliographie, des Annexes, des Index des notions, Index des noms propres.  

Le choix du sujet et du conseiller scientifique

Le type de thÈse doit Être choisi en fonction de vos perspectives professionnelles. Si vous choississez de devenir professeur, il vaut mieux choisir un sujet de didactique, de méthodologie de l’enseignement du français, de l’apprentissage de la langue, etc.

Vous avez besoin d’un directeur de recherche capable de vous orienter, de vous encourager et de vous critiquer pendant la préparation de votre thÈse. La thÈse doit avoir un sujet qui entre dans le champ de recherche ou d’intérÊt du professeur choisi comme directeur de recherche.

Ne choisissez pas un professeur de littérature pour guider les recherches dans le domaine de la linguistique. L’inverse non plus n’est recommandable. Vérifiez si le professeur choisi peut Être conseiller scientifique d’un mémoire de diplôme. S’il ne détient pas ce titre et vous tenez absolument à travailler sous sa direction, alors recherchez un deuxiÈme professeur (lecteur, maitre de conférences) pour superviser tout le travail. Si vous ne faites pas cela dÈs le début, vous risquez le rejet de votre mémoire.

Sujet du mémoire

Pour ce qui est du sujet, il doit s’intégrer dans une ligne de recherche qui vous est familiaire, ligne dans laquelle vous avez déjà travaillé. Vous avez peut-Être rédigé des comptes-rendus, des communications scientifiques, des travaux rédigés pour les TP ou TD (Travaux pratiques ou Travaux dirigés).

Le sujet du mémoire doit Être en parfait accord avec les études poursuivies. Si vous Êtes étudiant en philologie alors vous pouvez choisir un sujet de littérature, de langue, de méthodologie ou de didactique.

Exemples :

Sujets de littérature

Confrontation entre deux types d’humanité :Voltaire vs Rousseau

La nouvelle fantastique de Maupassant

Rimbaud- un autre je

La tragédie de la condition humaine

Lecture psychanalytique des « Faux Monnayeurs » de Gide

Le Conflit de Chrétien de Troyes

Jean-Paul Sartre- philosophie et littérature

Sujets de langue

L’art d’élaborer les dictionnaires

La traduction comme outil d’apprentissage d’une langue étrangÈre

Traduire le langage de Zazie

Argumentation juridique

Les actes de langage dans la correspondance commerciale

La création d’un dictionnaire terminologique binaire



Sujets de didactique

Enseigner le lexique à des apprenants débutants

L’emploi du document authentique en classe de langue

Techniques de classe

Conseiller scientifique

Si vous Êtes décidé de travailler sous la direction d’un enseignant et qu’il est disposé à diriger votre travail, prenez rendez-vous avec lui pour parler du choix du sujet.

S’il n’accepte de vous voir qu’entre deux portes et à des dates toujours reportées, interrogez-vous : est-ce un bon directeur ?

S’il vous donne à choisir dans une liste de sujets tout prÊts, cela peut Être favorable si cela vous permet d’intégrer votre recherche dans une démarche déjà abordée, mais il se peut qu’aucun sujet ne vous convienne ou que le sujet représente un objet de préoccupation du professeur et non pas le votre.

Si le professeur vous laisse libre choix, vous risquez de partir sur une mauvaise piste, pour plusieurs raisons : soit la démarche n’est pas correcte, soit elle ne rentre pas dans les préoccupations du professeur.

L’idéal est de discuter avec votre directeur de recherche pour balayer les sujets possibles et puis, par des approches successives, de cerner et enfin de choisir un sujet, autant que possible un bon sujet.

Pour l’entretien avec le professeur préparez la présentation en quelques pages du thÈme sur lequel vous voulez travailler.

Il n’y a pas de thÈmes de recherche bons ou mauvais dans l’absolu. Faites un test en répondant à plusieurs questions :

est-ce que le thÈme vous intéresse ?

est-ce que vous avez des choses à dire sur ce sujet ?

est-ce que le sujet s’inscrit dans les préoccupations du professeur ?

en ce qui concerne l’état de la recherche : est-ce que le sujet n’est pas trop rebattu (plusieurs thÈses traitant de ce sujet d’une maniÈre ou d’une autre) ? Est-ce qu’il n’est pas impossible à traiter à cause de l’absence de matériaux d’information, documentation inaccessible, inexistante) ?

y a-t-il un débat important sur lequel vous pouvez apporter quelque chose de nouveau ?

y a-t-il un champ nouveau qui mérite d’Être étudié ?

le sujet sert-il vos projet professionnels ?

Une fois le thÈme choisi, formulez-le. Dans ce but, évitez les « sujets larges », les titres entonnoirs, les sujets bi-polaires. L’idéal est de choisir un sujet portant sur un point nodal, un aspect crucial de la question étudiée.

Démarche générale de la thÈse

  1. Choisissez le professeur et le thÈme fin de la III-e année, début de la IV-e année.
  2. Inscrivez-vous pour pouvoir soutenir le mémoire : 1-30 octobre.
  3. Présentez le plan de la thÈse à votre professeur, étudiez plusieurs démarches de travail : 1er - 15 novembre
  4. Présentez une bibliographie sélective, sommaire :15- 30 novembre
  5. Formulez la problématique du travail :15-30 novembre.
  6. Commencez le travail de recherche – sur les livres, sur les matériaux : 1er décembre- 1er février
  7. Discussion avec le directeur de recherche et accord sur l’ensemble : 1er février – 15 février.
  8. Lectures par le professeur et correction, réécriture : périodiquement
  9. Relecture, correction : périodiquement
  10. Accord du directeur de recherche pour la soutenance, mise au point définitive, tirage : 1er mai.

PremiÈre approche

Organisez-vous car le temps passe et il vous est compté.

Faites le tour de la documentation. Il ne s’agit pas de tout lire.

Commencez une exploration systématique de ce qui a été écrit sur ce thÈme.

Faites une liste des ouvrages se raportant au thÈme et des points de documentation qui vous sont accessibles.

Commencez à prendre des notes. Vous pouvez faire des fiches par livre, par chapitre, par article, vous pouvez rédiger des fiches d’information indiquant précisément la source, ou vous pouvez faire des fiches d’idées que voue aller développer, dont vous allez vous servir plus tard. Indiquez si cela vient de vous ou si vous vous Êtes inspiré de quelque théoricien.

Vous devez repérer les quelques livres qui vous sont absolument nécessaires et qu’il faut lire et analyser.

Vous devez lire les livres les plus importants en prenant des notes. Commencez à réfléchir en brassant dans votre tÊte les certitudes, les points d’ignorance, les points forts. Il faut faire un tri, un choix, décider sur quels axes vous allez vous concentrer. Il faut choisir une problématique qui évolue, mÛrit au fur et à mesure qu’avance la thÈse. Au moment du choix du sujet, la problématique peut Être provisoire. Cette problématique vous permettra d’organiser le plan du travail. Pour choisir la problématique vous devez choisir un domaine et trouver des domaines à approfondir, quelques grandes questions à élucider.

Il doit y avoir une question principale qui ne vous permet pas de vous égarer. Elle doit Être centrale, cruciale, essentielle pour le sujet choisi.

Vous devez également définir la méthode de recherche et établir les bases théoriques de la recherche.

Attention !

Il est assez irritant d’Être obligé, en présence de deux chiffres divergents ou d’une phrase tronquée d’Être obligé de parcourir de nouveau plusieurs documents pour retrouver d’oÙ ils viennent. Alors, chaque prise de notes doit Être suivie d’une identification de la source (titre de l’ouvrage, année de parution, maison d’édition, édition utilisée, page et la bibliothÈque oÙ vou avez consulté le livre, la source de documentation utilisée). De cette maniÈre, vous préparez une partie importante de votre ouvrage, la bibliographie.

Comment rechercher la bibliographie ?

Faites le tour des principales publications existantes : livres, articles, études, thÈses et travaux universitaires.

Méthodes

  1. La remontée des filiÈres bibliographiques : vous partez des ouvrages publiés et vous étudiez leurs bibliographie, et il se produit souvent un phénomÈne de boule de neige.
  2. La recherche systématique sur les fichiers. Il s’agit d’utiliser les fichiers des bibliothÈques (tiroirs avec des fiches, information sur forme électronique)

Les deux démarches sont complémentaires et elles permettent d’obtenir une information complÈte concernant la bibliographie.



La bibliographie doit Être récente dans les limites possibles et il n’est pas nécessaire qu’elle consiste dans des livres uniquement. Parfois il s’agit d’articles publiés dans des revues ou dans des études collectives, et alors il faut signaler cela.

Exemple :

Mathieu, Yvette-Monique (1999)- Les prédicats de sentiment, dans « Langages », 136, 41-52.

Rumelhart, David E. (2001) – Quelques problÈmes liés à la notion de sens littéral, dans « Langue française », 129, 79-90.

Greimas, A. –J.(1973) – Les actants, les acteurs et les figures, dans Chabrol, Cl. (éd.), Sémiotique narrative et textuelle, Paris, Larousse. 

Si un auteur a publié deux ou trois ouvrages la mÊme année, alors il faut les distinguer par des lettres : (a), (b), (c) ; etc. L’ordre des ouvrages est chronologique.

Exemple :

ADAM, Jean-Michel (1997 a) - Unités rédactionnelles et genres discursifs: cadre général pour une approche de la presse écrite, dans “Pratiques”, 94, 3-18.

ADAM, Jean-Michel (1997b) – Genres, textes , discours: pour une reconception linguistique du concepte de genre, dans “Revue belge de philologie et d’histoire”, fasc. 3: “Langues et littératures modernes”, 75, 665- 681.

Si un livre a été publié deux ou plusieurs fois, il faut mentionner les années de parution :

Exemple :

BRONCKART, Jean-Paul (1985, 1994) – Le fonctionnement des discours. Un modÈle psychologique et une méthode d’analyse, Paris, Delachaux & Niestlé.

Evidemment, les indications bibliographiques sont faites par ordre alphabétique.

Si un livre a plusieurs auteurs, l’ordre des noms est celui indiqué sur la couverture du livre.

Exemple:

CHISS, J.-L., FILLIOLET, J., MAINGUENEAU, D. (1992) – Linguistique française. Communication, syntaxe, poétique. Initiation à la problémétique structurale, Paris, Hachette.

Vous pouvez ou non numéroter les titres indiqués pour la bibliographie; de toute façon, si elle est trop réduite, cela se verra. Il est d’usage d’avoir au moins 20 titres.

Si vous avez utilisé un dictionnaire, indiquez l’année de parution et la maison d’édition.

Exemple:

Robert, P. Le Nouveau Petit Robert. Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française, Paris, Dictionnaires Le Robert.

Comme vous avez remarqué, aprÈs chaque titre de la liste bibliographique il y a un point –le signe graphique de la fin de l’information transmise.

Si la source est un site Internet, mentionnez- le.

Exemple:

L’Argumentation dans la communication, https://perso. easynet.fr/-ghat/art 10c.htm

Quelques rÈgles de conduite envers votre conseiller scientifique

Votre conseiller scientifique n’est pas tenu corriger vos fautes d’orthographe ou de grammaire. Revisez donc le brouillon avant de le lui remettre.

Votre conseiller scientifique n’est pas obligé de lire et de relire les mÊmes pages uniquement parce que vous avez fait des modifications. Signalez les modifications, pour simplifier la tache du lecteur- conseiller scientifique.

Prenez rendez-vous avec le conseiller scientifique quand vous avez déjà rédigé un chapitre de l’ouvrage. Il est préférable que vous lui remettiez un plan de l’ouvrage, car il n’est pas tenu savoir par cœur vos intentions.

Si le brouillon est écrit à la main, présentez un brouillon ordonné, sans annotations indéchiffrables, sans remarques qui renvoient à la page précédente ou ailleurs.

Considérations éthiques

Votre mémoire mémoire de diplôme doit vous appartenir entiÈrement, ce qui veut dire que ce sont vos propres recherches qui doivent y figurer, vos propres opinions ou constatations. Pour le signaler, trouvez des formules comme:

„ Nous considérons utile de mentionner que le terme figure.”

„Il nous a semblé particuliÈrement intéressant de remarquer la présence d’une opinion opposé chez le mÊme auteur, à quelques années d’intervale.”

„Il faut remarquer par ailleurs que la situation initiale est toujours présente dans les récits de cet auteur, ce qui nous porte à croire que”

„Il est à remarquer que la notion d’actant apparait chez TesniÈre qui l’emploie pour exprimer les participants à l’action exporimée par le verbe”

„On remarquera que le plus souvent, Todorov parle d’anomalies sémantiques ”

„Nous avons constaté que ”

Si les remarquees ne vous appartiennent pas, si elles ont déjà été faites par un auteur (linguiste, critique littéraire, écrivain) alors rendez-lui les honneurs qui lui sont dues et mentionnez cela explicitement et trÈs correctement, en indiquant la source.

Exemple:

Le point de vue qu’il adopte concernant la structure du langage, l’idée qu’il avance sur le langage, dont il affirme que c’est un systÈme « inébranlable constitué de paires indissolubles et solidaires » (Bakhtine, 1977 :8), la relation de détermination réciproque qu’il identifie

Evidemment, le titre de l’ouvrage de Bakhtine doit figurer dans la liste bibliographique:

BAKHTINE, MikhaÏl (1977) –Le marxisme et la philosophie du langage- essai d’application de la méthode sociologique en linguistique, Paris, Les Editions de Minuit.

Si vous ne faites pas cela, il y a encore la possibilité de reformuler l’idée, mais comme elle ne vous appartient pas, il faut quand mÊme donner la source à la fin de la proposition qui constitue la reformulation.

Si vous ne faites pas cela non plus et vous vous attribuez purement et simplement la phrase, la citation, l’idée, la classification, etc., vous Êtes passible d’exclusion de cette forme d’examination, donc cela vous mÈne à un échec retentissant. Il vaut mieux Être correct est attribuer la phrase ou la citation en question à qui de droit.

Il est à remarquer que si vous copiez sur un collÈgue, évidemment moins célÈbre qu’un auteur connu, cela ne représente pas moins du plagiat. La punition est la mÊme; l’exclusion de l’examen.

Les standards de votre ouvrage

La police (font) et la taille de la police

L’écriture standard est réalisée avec Times New Roman, 12 points pour le texte principal et 13 ou 14 points pour les titres et les sous-titres.

Justification

On vous recommende de mettre les paragraphes en alinéa et de sauter une ligne entre les paragraphes. Sinon, vous pouvez employer le format traditionnel avec des paragraphes mis en alinéa et sans espacement entre eux. Les titres des chapitres seront alignés au centre et les titres des sections /sous-sections seront alignés à gauche.

Exemple:

CHAPITRE 1

LE TEXTE :DEFINIR ET REDEFINIR LE TEXTE

1.1.1. Des grandes masses verbales de M. Bakhtine aux « séquences » de J.- M. Adam



1.1.2. De la phrase vers l’au-delà de la phrase

Styles

Employez des caractÈres gras (bold) pour:

la page de garde de votre mémoire

la table des matiÈres du mémoire

les titres des chapitres, des sections, des sous-chapitres.

Dans le texte vous pouvez employer des italiques ou des italiques gras pour souligner un détail, un nom, un élément.

Exemple:

Le mari grogna, tout en savonnant

.épaules, la jeta dehors en criant : 'Va donc, bourrique, tu brais trop !' 

Les italiques sont à utiliser pour des expressions du latin (idem; ibidem; ad hoc) de l’anglais (le look de la jeune personne) et pour les titres des livres ou articles de la liste bibliographique.

Exemple:

ADAM, Jean- Michel, LUGRIN, Gilles, REVAZ, Françoise (1998) – Pour en finir avec le couple récit/ discours, dans “Pratiques”, 100, 81-98.

Marges

Il n’y a pas de rÈgles strictes concernant les marges. Vous pouvez essayer le style suivant:

à gauche : 3 cm

à droite, en haut et en bas de la page : 2,5cm.

Espacement

Si la lettre a 12 points, il suffit de laisser un espacement de 1,5 pour le texte principal et d’avoir 2 ou 2,5 pour séparer le texte principal des titres et des sous-titres.

Si vous essayez d’agrandir le nombre de pages en employant 14 points et un espacement de 1,5 ou si vous marquez trop les paragraphes, cela ne fera pas une bonne impression.

Numéroter les pages

Evidemment, les pages seront numérotées, dans l’une des maniÈres possibles :

au milieu ;

dans le coin d’en bas, à droite ;

dans le coin d’en haut, toujours à droite.

Notes

Vous pouvez donner des notes explicatives qui seront numérotées par chapitre et qui seront placées de préférence à la fin du chapitre. De cette maniÈre, chaque chapitre commencera les notes à partir de 1. Si vous mettez les notes à la fin du chapitre et non pas au sous-sol de la page, vous ne risquez pas de déplacer les notes situées au sous-sol pour chaque mot que vous voulez ajouter.

Exemple :

Les verbes représentent une source renfermant beaucoup d’informations sur les actants, qu’ils soient des verbes subjectifs ou autres. Nous avons mentionné jusqu’à présent les verbes subjectifs qui sont des verbes de sentiment ou des verbes psychologiques13.

Nicolas Ruwet (1995 : 28-39) distingue trois classes de verbes de sentiment (ou verbes psychologiques). La classification est faite en fonction de la position occupée par l’expérienceur dans la configuration actancielle du verbe. Ainsi, le verbe aimer appartient à la premiÈre classe parce que l’expérienceur (le siÈge de l’émotion) occupe la position sujet ; un verbe comme amuser rentre dans la deuxiÈme classe, car l’expérienceur esr en position de complément d’objet direct ; un verbe comme plaire rentre dans la troisiÈme classe , car l’expérienceur occupe la position de complémént d’objet indirect.

Comme on peut facilement le remarquer, les notes sont ecrites avec des lettres de 10 points, mais ce n’est pas obligatoire.

8. Citations

Si vous voulez employer des citations, vous pouvez le faire d’une maniÈre plus évidente en marquant un espace entre la citation et le corps du texte. 

Exemple :

Presque tous les romans de Balzac sont des illustrations de cette anaphore fidÈle :

« En 1829, par une jolie matinée de printemps, un homme agé d environ cinquante ans suivait à cheval un chemin montagneux qui mÈne à un gros bourg situé prÈs de la Grande-Chartreuse.[ …] Homme de haute taille, le voyageur… »

Balzac - Le Médecin de campagne

La couverture et la page de garde

Votre mémoire de diplôme doit avoir :

une couverture contenant des informations écrites en roumain

une page de garde contenant les mÊmes informations, en français cette fois.

Vous allez trouver ci-joint les modÈles nécessaires.

Si vous ne connaissez pas le titre scientifique de votre directeur de thÈse, il vaut mieux le lui demander pour ne pas faire des erreurs.






Politica de confidentialitate



DISTRIBUIE DOCUMENTUL

Comentarii


Vizualizari: 789
Importanta: rank

Comenteaza documentul:

Te rugam sa te autentifici sau sa iti faci cont pentru a putea comenta

Creaza cont nou

Termeni si conditii de utilizare | Contact
© SCRIGROUP 2022 . All rights reserved

Distribuie URL

Adauga cod HTML in site