Scrigroup - Documente si articole

Username / Parola inexistente      

Home Documente Upload Resurse Alte limbi doc  


BulgaraCeha slovacaCroataEnglezaEstonaFinlandezaFranceza
GermanaItalianaLetonaLituanianaMaghiaraOlandezaPoloneza
SarbaSlovenaSpaniolaSuedezaTurcaUcraineana

AdministrationAnimauxArtComptabilitéDiversesDroitéducationélectronique
FilmsL'économieL'histoireL'informatiqueLa biologieLa géographieLa grammaireLa littérature
La médecineLa musiqueLa politiqueLa psychologieLa sociologieLe tourismeLes mathématiquesManagement
PersonnalitésPhysiqueRecettesSportTechnique

Fonctions Séquentielles Inconditionnelles

technique

+ Font mai mare | - Font mai mic



DOCUMENTE SIMILARE

Trimite pe Messenger


Fonctions Séquentielles Inconditionnelles

Lorsque l'on a affaire à un procédé où les sorties dépendent du temps mais ne dépendent pas des entrées (c'est à dire de l'état du procédé) lors du déroulement du programme, on peut traiter le problème à l'aide de fonctions temporisations. Nous allons illustrer leur usage par un exemple.




Feux à un croisement : R1 O1 V1 Feux rouge, orange et vert concernant la voie 1 et R2 O2 V2 Feux concernant la voie 2.

Table de Vérité :

R1

O1

V1

R2

O2

V2

Durée s

T s

T s

Durée : Durée de la séquence.

T : Date de départ de la séquence.

Périodicité : 90 sec.

Chronogrammes : Evolution temporelle des sorties.

I. Réalisation directe des sorties :

La périodicité est réalisée au moyen d’une fonction PULSOR. La fonction est déclenchée par un interrupteur nommé INIT. Lorsque INIT passe à 1, la sortie du PULSOR S1 demeure à 0 pendant le temps de Toff puis passe à 1 et y demeure durant le temps de Ton ; au bout du temps de Ton, le cycle du PULSOR reprend. C'est ce basculement alternatif de S1 qui cadence le développement cyclique de notre programme. La sortie S1 de la fonction PULSOR devient donc l'entrée de toutes les fonctions temporisation qui réalisent les chronogrammes.

Lorsque INIT passe à 0, la sortie S1 du PULSOR passe puis demeure à 0 tant que INIT est à 0 et ceci, quelle que soit la position du cycle.

On choisit le temps de Toff : premier basculement de 0 à 1 ou de 1 à 0 observé. Toff doit être non nul de façon à générer un basculement périodique de S1, en effet, si Toff=0, alors S1 est toujours à 1. Le temps de Ton = Période – Toff.

Pour réaliser les contacts de sortie, on récupère toujours la sortie S1 du Pulsor et on utilise d’autres fonctions :

Fonction Créneau TP, la durée Pt définit la sortie du créneau. Quand E passe à 1, S passe à 1 pour un temps Pt. Si E passe à 0 avant que Pt se soit écoulé, S repasse à 0.

Fonction Retard TON, la durée Pt définit le retard du passage à 1. Quand E passe à 1, S passe à 1 au bout d’un temps Pt et y reste. Quand E passe à 0, S repasse à 0.

Réalisation de V2. V2 passe à 1 en même temps que la sortie du pulsor et revient à 0 au bout de 30 s. C’est donc un créneau.

Réalisation de V1. V1 passe à 1 avec un retard de 45 s par rapport à la sortie du pulsor et revient à 0 au bout de 30 s. C’est donc un retard suivi d’un créneau.

Ainsi de suite pour toutes les sorties qui sont à 0 pendant le temps de Toff du Pulsor.

Réalisation de R1. R1 est à 1 pendant le temps de Toff. On réalise la fonction complémentaire :

Le complément de R1 passe à 1 avec un retard de 45 s par rapport à la sortie du pulsor et revient à 0 en même temps que la sortie du pulsor. C’est donc un retard. Puis on prend le complément.

Attention aux procédures manuelles : L’automatisme est déclenché par la mise à 1 d’INIT. Au passage à 0, il faut que tous les feux soient éteints.

Sur les sorties de type V1 et V2, ça marche sans problème : Init=0 S1=0 V2=0 (ou S2=0 V1=0)

Sur les sorties de type R1, ça marche pas : Init=0 S1=0 S3=0 R1=1 le Feu rouge est allumé.

Il convient donc de modifier la fonction donnant R1 pour tenir compte des conditions manuelles :

Ce traitement direct de toutes les sorties par des fonctions temporisation est très coûteux, il peut être commode de définir des séquences.

II. Réalisation de Séquences :

Table de Vérité :

Etapes

a

b

c



R1

O1

V1

R2

O2

V2

Durée s

T s

T s

Les séquences sont exprimées par des combinaisons de variables binaires, de 1 à 6, 6 numéros de séquences donc 3 bits (a,b,c) sont nécessaires pour les exprimer. On pourrait exprimer 8 séquences.

Choix du codage des séquences Table de Karnaugh :

Les états sont impossibles. Il faudra en tenir compte dans les simplifications suivantes.

On réalise les chronogrammes des variables internes a, b, c en utilisant des fonctions, PULSOR d’abord (inchangé d’ailleurs) puis TP et TON. Puis on exprime les sorties physiques en fonction de a, b, c.

Pour R1 par exemple :

Cette Fonction doit être simplifiée. Remarquons que si Init=0 S1=0 a=b=c=0 R1=1, le feu est toujours allumé. Là encore, la contrainte manuelle (feux éteint) impose un contact Init en ' et ' dans la fonction R1.

<P






Politica de confidentialitate



DISTRIBUIE DOCUMENTUL

Comentarii


Vizualizari: 626
Importanta: rank

Comenteaza documentul:

Te rugam sa te autentifici sau sa iti faci cont pentru a putea comenta

Creaza cont nou

Termeni si conditii de utilizare | Contact
© SCRIGROUP 2022 . All rights reserved

Distribuie URL

Adauga cod HTML in site